mardi 9 janvier 2018

#Bilan2017 En route vers une consommation différente...

en route vers une consomation différente
En ce début d'année, j'ai fait un petit bilan de ma première année un peu plus green, que je souhaitais partager avec vous. Eh oui cela fait presque 1 an que j'ai commencé à changer mes habitudes de consommation... Et je peux vous dire que je suis plutôt satisfaite de cette évolution! Je me suis rendu compte que chaque choix de consommation a un impact, sur notre santé, sur notre porte-feuille, sur l'environnement... Au début de mon passage au naturel, je me demandais parfois pourquoi je souhaitais changer ma façon de vivre. N'est ce pas plus facile de suivre ses habitudes? Est ce qu'être dans la norme n'est pas plus simple? Mais en faite, la "norme" c'est quoi? Vaste question!

Déjà, disons qu'avant que je m’intéresse à tout ça, je n'ai jamais été très regardante sur les produits que j'utilisais, leur composition, s'ils étaient bio ou pas... Je faisais confiance aux promesses des étiquettes et des marques. Mais les produits bio et naturels, on en parle de plus en plus, sur internet, dans les médias, et même les enseignes s'y mettent!! Tout cela m'a fait me demander "Est-ce que je suis la tendance ou est-ce un vrai choix de consommation?" Je pense honnêtement qu'il y a un peu des deux. 

Comme je vous l'ai déjà dit, c'est grâce à la naissance de mon fils que j'ai eu le déclic de me renseigner sur ce qu'on utilisait. Quels produits pour lui? Quels produits pour nous? C'est en cherchant un peu sur internet que j'ai découvert une autre façon de consommer.

"produits naturels bébé" "faire son liniment" "recette lessive" "zéro déchet qu'est ce que c'est" "les huiles essentielles" "réduire ses déchets" "minimalisme" "désencombrement" "silicones" "sulfates" "ingrédients nocifs"...

Voici quelques une des pistes qui m'ont guidée vers des blogueuses, youtubeuses et instagrameuses en qui je me reconnaissais: Julie de FriendlyBeauty, Audrey rédac, La Petite Gaby, La Biotista, SoTopia, JeDeviensEcolo,... et tellement d'autres que j'ai découvert par la suite!  Leurs idées et leurs discours me parlais, il fallait que je change mes habitudes. Je me suis dit "Mais oui, pourquoi j'utilise ça? Je ne savais pas que c'était si mauvais..." 

J'ai commencé par m'acheter des cotons démaquillants lavables, faire ma propre lessive, tester une recette de savon liquide fail, acheter des sacs en tissus pour réaliser des achats en vrac, décrypter les compositions des produits, découvrir les huiles végétales, les huiles essentielles, garder les bocaux,... Bref, je me suis lancée! J'ai donné ou jeté les produits de soins dont je ne me servais pas et j'ai commencé à désencombrer ma maison (là y'a encore du boulot!).

les produits conventionnels ont été remplacés par des savons solides
Un grand pas dans la salle de bain, où les flacons de produits ont été remplacé par un savon pour le corps et 2 shampoings solides que j'alterne.
Pour moi, ce qui est le plus facile à changer, ce sont les habitudes de consommation au niveau de la salle de bain. En effet, remplacer tel produit par tel autre est assez simple à faire petit à petit. De plus, je ne me maquille pas beaucoup, donc je n'avais pas une tonne de produits à la base... 
Le dilemme que je rencontre souvent, c'est mon envie d'essayer des produits bio mais emballés (il faut dire qu'on est énormément sollicités sur les réseaux sociaux!), et mon désir de réduire mes déchets en utilisant des soins solides. C'est compliqué du coup! C'est un peu comme de choisir entre des légumes bio emballés ou des légumes non bio sans emballage... chacun a son idée sur la question, j'avoue que je passe souvent de l'un à l'autre pour le moment. Le mot d'ordre dans ces cas là, c'est "Déculpabiliser": on ne peut pas toujours être 100% bio, 100% zéro déchet, 100% éthique, 100% bienveillant,...100% parfait quoi!
  
les produits naturels que j'utilise dans la salle de bain
Un aperçu des produits que j'utilise dorénavant. Je vous en parle régulièrement sur instagram...

Au début mes proches ne me prenaient pas très au sérieux quand j'ai commencé à leur parler des cosmétiques bio, des ingrédients nocifs, de l'écologie,... parce que chez nous, à part le tri des déchets on ne se posait pas tant de questions, du moins je n'en ai pas l'impression. Et puis j'avoue que j'ai souvent des lubies qui s'en vont aussi vite qu'elles sont venues, donc je comprends qu'ils aient eu du mal à me prendre au sérieux. Mais petit à petit, je me rend compte que leur façon de penser change. Je ne suis pas le genre de personne à dire "tu ne devrais pas faire comme ça, tu devrais plutôt acheter ci, ou ça..." je préfère que les personnes me demandent d'eux même. C'est tellement encourageant quand ton papa kiffe ton shampoing solide fait maison, quand ta sœur te dis "Regardes, j'achète du bio!" ou encore "je cherche un soin naturel pour les cheveux de ma fille, t'as pas une idée?"... Quelle satisfaction! Chacun fait son petit cheminement, et c'est super! L'idée, c'est de semer des graines, et d'attendre qu'elles germent... j'en suis tellement ravie.

poubelle double avec bac de triCôté Zéro Déchet, nous avons fait des progrès aussi! On sort une poubelle toutes les 5 semaines environ, c'est pas si mal pour un couple avec un enfant. Nous devions changer notre poubelle, du coup on en a pris une avec 2 bacs (2x 20L) : un bac pour les déchets ménagers et un pour les emballages recyclables. Vu qu'on la vide moins souvent, cela nous suffit bien. Concrètement nous avons pu réduire nos déchets grâce à des astuces simples dont je vous parlais ici notamment.

C'est bien beau d'utiliser des cosmétiques et des produits d'hygiène clean, mais l'alimentation dans tout ça? Ahhh oui... Le plus difficile pour moi, c'est justement de changer mon alimentation! Bon soyons honnêtes, ça a toujours été difficile. C'est comme ça, chez nous on aime la bouffe. Alors concrètement comment nous sommes nous amélioré? Eh bien j’achète de plus en plus de produits bio ou locaux, surtout les fruits et légumes, si possible sans emballages, mais ce n'est pas toujours facile.  J'essaie de cuisiner un peu plus car le bio transformé avouons-le, ça coûte parfois une blinde! On mange moins de viande (bon un peu moins qu'avant en tout cas) et plus de légumes, et ça, c'est déjà pas si mal!

 
Bien sûr je ne suis pas parfaite, alors voici quelques infos sur ma consommation actuelle pour que vous me connaissiez un peu mieux:

Je ne veux plus utiliser de produits toxiques ou nocifs, ni pour moi, ni pour ma famille. Je pense que ce n'est pas très difficile à mettre en place et cela fait énormément de bien à notre corps et à notre santé en général.
*
Je réduis mes déchets, la preuve on ne sort plus qu'une poubelle toutes les 5 semaines (youpiii) mais je craque encore pour des tas de produits emballés, ou suremballés...
 *
Chez nous on se lave avec des savons solides, et c'est pas du savon tout pourri, c'est du savon sur gras saponifié à froid, madame! Je vous en ai déjà parlé ici et ici.
 *
J'adore acheter mes pâtes, riz, légumineuses,...en vrac, c'est ludique et ça a du sens mais les épiceries sont assez loin de chez moi, du coup je n'y vais pas régulièrement, c'est embêtant...
*
Comme beaucoup, je n'ose pas encore acheter mon jambon à la coupe dans un tupp et puis de toute façon, j'oublie toujours d'en prendre un quand je vais en courses. (Miss désorganisée...)
*
Je n'achète pas toujours Bio au niveau de l'alimentation, soit pour des questions de facilités ou de prix. Je ne culpabilise pas, chacun fait comme il peut. Par contre j’achète des fruits et légumes locaux dès que je peux, et ça c'est cool!
*
On mange moins de viande qu'avant, mais on en mange quand on en a envie. On mange du poisson, des œufs, du miel,... Je comprends pourtant la cause Végan, je respecte et suis de tout cœur avec les personnes ayant cette façon de penser...
*
On mange encore trop souvent fast food, avec le chéri, c'est notre petit plaisir, surtout le dimanche soir! On va essayer de s'améliorer sur ce point ;)


Ou en êtes vous de votre côté? vos questionnements, vos réussites, vos difficultés,.. Partageons nos expériences!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire