Désencombrer son intérieur: mes conseils pour alléger sa vie!

Pour bien désencombrer ta maison, déjà il faut en avoir envie et savoir pourquoi tu veux désencombrer ton intérieur ? Pour ma part, cela partait du constat que nous avions beaucoup d’objets dont nous n’avions pas l’utilité, des choses en double ou bien simplement trop. Trop d’objets et donc trop de temps passé à ranger, une prise de tête au quotidien. Imagine la scène: tu rentres à la maison après une longue journée, les jouets traînent par terre, il y a des papiers en attente sur la table, le soleil éclaire la poussière sur les bibelots du buffet, les trucs et les machins s'accumulent dans le vide-poche de l'entrée et quand tu veux ranger ton manteau dans le placard, plus aucun cintre disponible...grrrr... STOP, c'est l'heure de réagir!!! Pour vider mon esprit et me sentir mieux, j’ai donc décidé de désencombrer la maison. Et vous savez quoi ? Je me sens tellement bien ! Mes placards ne débordent plus, je ne passe pas des heures à chercher ce dont j’ai besoin, je respire. Vous êtes prêts à vivre le même bonheur? Ok on y va !

LA première chose à intégrer avant de vider ta maison:

Apprendre à refuser


Le premier grand pilier du zéro déchet, c’est REFUSER. Et cela fonctionne donc très bien pour réduire tes possessions à la source. Et si tu refusais les babioles, les stylos, les ballons du Mc Do, les jouets offerts, les articles de pub, etc., etc…? Tu auras tout de suite beaucoup moins de choses à ranger, tu verras. Je t’invite donc à toujours te demander si tu as vraiment besoin de tel ou tel objet, est-ce qu’il t’est utile, est-ce qu’il est jetable, en plastique ou bien recyclable,… Bref pense-y avant de le faire entrer dans ta maison.

Personnellement le seul truc que je n’arrive pas encore à gérer ce sont les choses offertes à mon fils, les petits cadeaux pas toujours utiles et souvent de faible qualité (comme les petites voitures en plastique). Comment te dire… c’est un enfant de 3 ans et il n’est pas toujours doux avec ses jouets, par conséquent je jette régulièrement des petites voitures lourdement accidentées…paix à leur âme... Les enfants sont très souvent la cible du marketing et sont vite incités à accepter ballons, jouets et petits cadeaux en tout genre. Un truc qu'on à mis en place avec mon mari, c'est de refuser les pochettes surprises de certains restaurants. C'est déjà ça qu'on aura pas dans nos poubelles!

(photo: le livre Zéro Déchet, de Béa Johnson)


Maintenant il est temps d’attaquer le désencombrement !


Il te faudra :
*Des cartons pour les objets à vendre
*Des cartons/sacs pour les objets à donner
*Des sacs poubelles pour tout ce qui est à jeter (abîmé, cassé, usé, périmé…)



PS : Dans tout ce que tu vas jeter, évidement fais attention et tri :
-ce qui se recycle (papiers, plastiques, cartons, verre, piles, ampoules…)
-ce qui va dans les bornes Le Relais (vêtements, linge, maroquinerie et chaussures)
-ce qui va à la déchetterie (électroménager, déchets dangereux,…)

Tu peux commencer par la pièce que tu veux, pour ma part j’ai attaqué par la chambre, la salle de bain, la cuisine, puis la pièce à vivre. Il me reste le garage mais ça, c’est le seul endroit ou Monsieur à un plus grand pouvoir de décision, donc on le fera ensemble haha.

Voilà les catégories que j'ai pu définir suite à notre désencombrement:


-Les objets en doublon : les draps (2 ou 3 ensembles suffisent), les jouets (là c’est au cas par cas, à voir avec vos enfants), les ustensiles de cuisine (tu n’as que 2 bras quand tu cuisines), les livres (ceux que tu ne liras plus ou que tu n’as pas aimé, il y a des boîtes à livres dans toutes les villes maintenant), les cosmétiques (ceux qui ne te vont pas, pas la bonne couleurs, inutilisés,… donne les à tes amis), les multiprises…

-Les objets cassés/périmés : les jouets (cette voiture à 3 roues et ce puzzle où il manque des pièces ne serviront plus à personne) les cosmétiques (bien faire attention aux dates inscrites ! tu les mets quand même sur ta peau), les vêtements abîmés…

-Les papiers : les vieux contrats terminés, les flyers, les plans et cartes diverses, les très anciens bulletins scolaires, les vieilles photos d’identité, les dessins d’enfants (les moins sentimentaux on va dire !), les journaux et magazines, les photos,…

-Les objets que tu n’utilises pas/plus : les vêtements (trop grands, trop petit, en triple), les appareils ménager (le batteur si tu as un robot), les bibelots que tu n’apprécie plus,…


Plus on est de fou, plus on tri!

En effet, je trouve qu'il est très pertinent de désencombrer à plusieurs! Avec son conjoint, ou pourquoi pas avec un proche, un ami,... et ensuite de l'aider à désencombrer à son tour, cela me semble très motivant. Le fait d'être deux à se poser la question "est-ce un besoin? Est-ce utile?" permet d'avoir un avis différent et peut nous inciter à trier beaucoup plus que seul. Mais ça, c'est chacun sa technique!

Personnellement chez moi j'adore trier seule, car mon mari est un peu moins catégorique que moi sur certains besoins, par contre j'aime encore plus trier chez les autres! Comme chez ma sœur par exemple, où nous avons fait de sacrées séances de désencombrement, et sans l'inciter à se débarrasser de tout, je trouve qu'elle a trier beaucoup plus d'objets que ce qu'elle aurait pensé. Je suis d'ailleurs très fière d'elle et j'espère que mes petites graines germeront.


Le syndrome « Au cas où »

 

Et si j'en avais besoin un jour finalement? Ben oui, ça peut toujours servir!
 
Ahhh le fameux syndrome du « Au cas où » ! On en a tous des objets comme ça, c’est les pires. On ne sait jamais quoi faire dans ce cas. Si tu n'as pas utilisé ce presse-ail depuis 2008 alors il y a peu de chance qu'il te serve un jour, oui je te jure. Tu hésites à te débarrasser de certains objets? Demande toi si tu peux remplacer cet objet par un autre, plus polyvalent. Demande toi si tu en as BESOIN. Pour reprendre l'exemple du presse-ail, on le remplace par le couteau de cuisine pour écraser, simple, efficace, polyvalent!


Si malgré tout tu as un doute et que tu préfères conserver certains objets, je te conseille la technique de la "Boîte au cas où":

Il te suffit de gardez un carton au fond d’un placard, du grenier, de la cave, bref, dans un coin. Place-y les objets que vous voulez conserver "au cas où" et note la date sur le carton. Si au bout de 6 mois, tu n'as pas eu besoin de piocher dans le carton, alors tu peux maintenant le donner ou le vendre.


HELP! Mon conjoint refuse de s'en débarasser!

 

Tu rêves de devenir minimaliste mais ton conjoint(e) non ? Avant de t'en débarrasser ou bien de le placer dans la "Boîte au cas où", met toi à sa place. Toi aussi il y a quelque temps tu conservais tout ça, toi aussi tu gardais des objets superflus, mais ils ne l'étaient pas à ce moment là selon toi. Et bien lui aussi à besoin de prendre le temps. Il n'a pas forcement le même point de vue ni les mêmes priorités que toi. Un exemple, mon mari m'a fait garder sa machine à bières pendant approximativement 5 ans. Elle a servi 1 fois (allez, 2 fois pour être gentille) et puis elle nous a suivi lors de notre déménagement... Depuis elle est restée au grenier "en attendant". Après moultes discussions plus ou moins civilisées, lors d'une énième brocante je lui ai encore une fois demandé "Ta machine à bières on fait quoi? Tu vas t'en servir?" Ce à quoi il a répondu "Non c'est vrai, allez va y vends là". Non pas sans un air de "Ok t'as gagné, t'es contente?" mais il avait surtout lui aussi mené sa propre réflexion et a décidé que non, il ne s'en servirait pas. Tout ça pour dire qu'il faut parfois laisser du temps aux gens et certains changements viendront spontanément.


Et tout ces trucs on en fait quoi?


Dans un précédent article je t'ai parlé de 10 astuces pour acheter d'occasion. Ce sont également des circuits que tu peux explorer pour donner ou vendre les objets dont tu n'as plus besoin, comme le célèbre Bon Coin ou bien encore Vinted,... ou bien les associations comme Emmaüs ou des associations plus locales.


Vos témoignages Instagram #30joursdetri

Le 1er Janvier dernier je vous ai lancé le même défi qu'à moi: se débarasser d'un objet le 1er janvier, 2 objets le 2 janvier, 3 le 3,... et 31 objets le 31 janvier! Pas évident! Mais vous avez assuré et j'avais envie de partager vos petits mots, afin d'encourager et motiver ceux qui passeraient par là ;)





Enregistrer un commentaire

0 Commentaires